lundi , 16 octobre 2017

.
maison » LA UNE » Aby Ndour: « Pourquoi je suis allé rendre visite à Bamba Fall à la prison de Rebeuss (…) Ce qu’il m’a confié (…) Je ne reconnais plus mon parti, le PS (…)

Aby Ndour: « Pourquoi je suis allé rendre visite à Bamba Fall à la prison de Rebeuss (…) Ce qu’il m’a confié (…) Je ne reconnais plus mon parti, le PS (…)

Laisser un commentaire A+ / A-

byndour

Aussitôt que les radars de dakarposte postés sur les miradors de la prison de Rebeuss nous ont soufflé l’information de la visite d’Aby Ndour, nous avons joint la diva. Et la soeur du «Roi You» de confirmer qu’elle a effectivement rendu visite ce mardi matin au maire de la Médina en détention préventive pour une affaire connue.

« J’ai été voir un camarade de parti (ndlr: elle milite au Parti Socialiste) et j’ai été agréablement surpris. Je vous dis, j’ai trouvé un Bamba Fall , jovial, avec son légendaire sourire. Ravi de ma visite, il m’a bien accueilli. J’ai rencontré un homme apaisé, très détendu. Il m’a confié qu’il est quitte avec sa conscience parce que n’ayant rien, absolument rien à se reprocher. Il m’a dit qu’il est entouré de gens, de surveillants de prison calmes qui l’ont apaisé parce qu’après tout ce sont des humains et ils sont dans leur rôle de régulateurs socialement parlant, bref Bamba se sent en paix. J’ai rencontré un responsable plein de foi, qui a  une approche de la vie plus zen. Je ne vais pas vous cacher que  je ne me sens pas bien depuis ce matin pour la bonne et simple raison que ce monde abscons de la prison m’a mis mal à l’aise et je vous dis je suis abattue à chaque fois que je franchis le seuil de l’espace aménagé pour les visites dans cette prison. Je fais allusion à mes visites rendues à d’autres dont Karim Wade, Thione Seck etc…

Depuis ce matin, depuis que j’ai pris congé de Bamba et ses autres compagnons d’infortune je  me fais du mouron pour eux et pour tous ceux qui vivotent dans des conditions on ne peut plus précaires en prison. Certes, Bamba supporte, stoïque, sa privation de liberté, mais combien sont-ils à souffrir dans ces lugubres dédales parce qu’abandonnés à eux-mêmes, sinon délaissés soit par leurs épouses, leurs familles ou proches pour des délits qu’ils n’ont peut-être pas commis ou qu’ils ont  perpétré par inadvertance…?

Je profite d’ailleurs de votre site pour lancer un appel à tous et à toutes. Le Sénégal, comme chantait  le grand Youssou est un et indivisible; ne soyons pas rancunier. Il faut savoir pardonner et oublier. Je parle au-delà de la prison, qui n’en demeure pas moins une épreuve de ce monde futile et périssable.  Si l’un de vos amis ou un membre de votre famille vous a réellement contrarié, ou fait du mal, faites les efforts nécessaires pour être capable d’en parler et de tourner la page pour aller de l’avant.

En tous les cas, je ne souhaite pas la prison à quiconque, même à mon pire ennemi. Moi, qui vous parle, je dois à la vérité d’avouer que je ne reconnais plus mon parti. Je ne comprends que dalle de cette tournure regrettable, allusion faite au cas Bamba Fall et Compagnie, mais demain fera jour. Dieu est grand, comme on a l’habitude de dire chez nous»

LERAL

Aby Ndour: « Pourquoi je suis allé rendre visite à Bamba Fall à la prison de Rebeuss (…) Ce qu’il m’a confié (…) Je ne reconnais plus mon parti, le PS (…) Reviewed by on . Aussitôt que les radars de dakarposte postés sur les miradors de la prison de Rebeuss nous ont soufflé l’information de la visite d’Aby Ndour, nous avons joint Aussitôt que les radars de dakarposte postés sur les miradors de la prison de Rebeuss nous ont soufflé l’information de la visite d’Aby Ndour, nous avons joint Rating: 0

Laisser un commentaire

scroll to top